Le Mabe de Tahiti, des formes illimitées !

Le mabe de Tahiti revêt une grande diversité de forme et de couleurs. Il est formé sur la face interne de l'huître perlière "Pinctada margaritifera" qui peuple les lagons de polynésie française.

Quelle est la différence entre une perle de Tahiti coupée et un Mabe de Tahiti ?

Si le Mabe de Tahiti et la Perle proviennent de la même « huître perlière » communément appelée nacre, le processus de formation est bien différent.

La Perle de Tahiti est crée dans la gonade de la nacre à la suite d’une transplantation des tissus vivants  d’une nacre donneuse vers une nacre receveuse.

Le Mabe de Tahiti, lui, se forme sur la coquille interne, sans apport de tissus vivants, dans un processus non sans rapport avec celui de la formation de la perle fine. En effet, le coquillage ne pouvant se débarrasser de ce corps étranger, l’isole en le  recouvrant de fines couches nacrées.  Comme pour les perles fines, on peut, très rarement, trouver des mabe naturels. Même si la composition chimique est identique, l’organisation des couches nacrières d’un mabe est différente de celle d’une perle d’où des irisations  et des tonalités propres à chacune.

Le mabe de Tahiti peut revêtir toutes sortes de formes et de couleurs. Ici le mabe baroque brut côtoie des mabe étoiles gravées.
Les formes et les couleurs du Mabe de Tahiti sont une inépuisable source d’inspiration pour le créateur de bijoux.

Pourquoi parle t’on si peu du Mabé ?

 L’homme à la mémoire courte. Il oublie que bien des fermes perlières polynésiennes ont débuté leur production, dans les années 80, avec des mabe. Les techniques innovantes de l’époque étaient importées d’Australie.      En fait, la production des mabe existe depuis plus d’un millénaire en Asie, à la différence de la greffe de perles qui n’a été maitrisée qu’au début du vingtième siècle au Japon. De plus, la mise en valeur du mabe après récolte nécessite une main d’œuvre importante et un certain talent artistique pas si facile à maitriser.

Découvrez avec nous les secrets de fabrications du Mabe de Tahiti

Voici la définition officielle du mabe de Tahiti ou demi-perle de Tahiti

Le mabe de Tahiti est le produit d’une sécrétion nacrière autour d’un demi-noyau synthétique collé à la surface interne de la coquille d’une huître perlière Pinctada margaritifera var. cumingii .Les dépôts nacriers recouvrant ce demi-noyau ont un agencement lamellaire identique à celui de la coquille nacrière.

Découvrir la définition officielle des autres produits nacriers de Tahiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.